Articles

Le « journal » de l’épiscopat de Potier de Gesvres (ms 17 et 18, fonds de la médiathèque de l’agglomération du Beauvaisis)

Étienne-René Potier de Gesvres (1697-1774) est évêque de Beauvais entre 1728 et 1772. Comme ses prédécesseurs depuis le xie siècle, il est comte de Beauvais puis vidame de Gerberoy et Pair de France. En tant que comte de Beauvais, il contrôle la voirie, les poids et mesure, l’entretien des rivières. Il surveille les corps de métier, les manufactures, les marchés et dispose du droit de justice.

 

Il succède à François-Honorat-Antoine de Beauvillers de Saint-Aignan (1713-1728) qui, à la suite du cardinal Toussaint de Forbin-Janson (1679-1713), avait lutté contre le jansénisme, doctrine protégée sous l’épiscopat de Nicolas Choart de Buzenval (1650-1679). Potier de Gesvres appartient à une famille de parlementaires parisiens dont trois membres ont déjà été évêques de Beauvais : René Potier (1598-1617) puis son frère Augustin Potier (1617-1650) et enfin leur neveu Choart de Buzenval, déjà cité. En 1756, Étienne Potier est nommé cardinal et se rend à Rome deux ans plus tard pour l’élection du successeur de Benoît XIV (1740-1758). Il fait alors réaliser par Pompeo Batoni (1708-1786) son portrait dont il reste deux exemplaires : l’un au musée départemental de l’Oise et l’autre au musée de San Diego (U.S.A.). Son épiscopat est celui d’un évêque proche de ses fidèles. En effet, il se fait un devoir de visiter toutes les paroisses de son diocèse. Par ailleurs, il a soin d’aider la population beauvaisienne lors de l’hiver rude de 1740 ou d’une manière plus spectaculaire, lors de l’épidémie de la suette de 1750.

 

Le « journal » de l’épiscopat de Potier de Gesvres, conservé à la médiathèque de Beauvais est certainement l’œuvre de Joseph-Etienne Valin. Nous le connaissons grâce à différentes publications, en particulier en 1884, celle de Raguenet de Saint-Albin[1]. Valin est né en 1690 dans une famille commerçante orléanaise ; double licencié dans les droits civil et canon à l’université d’Orléans, il rencontre dans cette même ville François-Honorat de Beauvillers qui devient évêque de Beauvais en 1713 et le suit comme secrétaire dans cette ville où il est ordonné prêtre. En 1721, il devient chanoine de la cathédrale et commensal de l’évêque, in comitatu. En 1745, l’évêque le dote de la dignité de chantre de la cathédrale. Le 17 janvier 1746, le chapitre décide de le déclarer absent alors qu’il accompagne Potier à Paris, ce que celui-ci refuse. Peu de temps après débute le procès, entre le chapitre et Valin qui se terminera deux ans plus tard et dont ce dernier sort vainqueur. Valin réside dans le palais épiscopal et loue la maison canoniale qu’il possède. Il décède le 15 mai 1771 et est enterré dans la cathédrale dans la nef du côté droit.[2]

En plus des différents événements concernant l’évêque lui-même (visites épiscopales, lutte contre le jansénisme, relations familiales), le journal apporte des informations sur la vie de Beauvais au XVIIIe siècle : les relations entre les différents pouvoirs : municipalité, comté-pairie, évêque et officiers royaux ; les passages et visites de personnalités militaires et civiles ; les épidémies, les inondations ; les constructions comme celle de l’Hôtel de ville, l’aménagement de la place du marché, les travaux dans le chœur de la cathédrale etc. Ce document nous fait pénétrer dans le quotidien de l’évêque mais aussi de ses contemporains qu’ils soient beauvaisiens ou résidant dans son diocèse.

 

Roselyne Le Bourgeois, maitre de conférences honoraire en histoire, CAREF, Université de Picardie Jules Verne.

 

[1] Extrait du tome V des Lectures et mémoires de l’Académie de Sainte Croix, http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb341843623.

[2] Raguenet renvoie aux Archives communales de Beauvais disparues en 1940 à la cote GG 182 du registre d’état civil.

Titre
Date de publication
Description

Le Service intercommunal d’Archives de la Communauté de…

18/10/2021

            Soucieuse de conserver dans des…

Fonds patrimoniaux de la Médiathèque Simone Veil de…

18/06/2021

Inscrite en 1933 sur la liste des bibliothèques…

Présentation des fonds numérisés de la Bibliothèque…

14/06/2021

Les fouilles archéologiques en Soissonnais   La…

Les fonds patrimoniaux de la Bibliothèque de l'Agglomération…

15/09/2020

La bibliothèque d’agglomération de Saint-Omer est…

Découvrez la nouvelle vidéo de présentation de l'Armarium !

09/09/2020

La participation de nouveaux partenaires et…

Le fonds anciens de Saint-Amand-les-Eaux

12/03/2020

L’histoire thermale amandinoise   Le fonds…

La mémoire vive de l'écrit

02/03/2020

L’atelier du Livre d’art & de l’Estampe de…

EXPOSITION « Un trésor carolingien, les Évangiles de…

09/10/2019

EXPOSITION « Un trésor carolingien, les Évangiles…

Le fonds Cassini de la bibliothèque municipale de…

25/09/2019

La bibliothèque de Clermont-de-l’Oise conserve un…

La fusillade du 1er mai 1891

30/04/2019

Le 1er mai 1891 à Fourmies, une manifestation en…