Recherche avançée

Recueil de livres bibliques contenant l'Ecclésiastique suivit de l'Oraison de Salomon, et l'Ecclésiaste

Détails du document
default.jpg
Description :

Volume de 47 feuillets de parchemin, inscrit à longues lignes sur 27-28 lignes d'une réglure tracée à la pointe sèche. L'écriture commence au dessus de la première ligne de réglure, c'est une minuscule proto-gotique régulière et d'une seule main, de la seconde moitié du XIIe siècle.

CONTENU
Il s'agit d'un manuscrit biblique contenant :
1° f. 1-40v° : le texte de <a href="https://www.bible.com/fr/bible/504/SIR.1.bcc1923"target=_blank">l'Ecclésiastique</a> ou <a href="https://bibletraditions.org/vd/fr/06.Sir51.fr.pdf"target=_blank">Siracide</a> (à ne pas confondre avec l'Ecclésiaste ou Qohélet), un des livres de l'Ancien Testament. Il a été vraisemblablement composé vers l'an 200 avant notre ère, par Jésus Ben Sira (Josué, fils de Sirac). Il fait partie des livres deutérocanoniques, c'est à dire qu'il n’appartient pas au canon de la bible hébraïque, mais il fait partie de l'Ancien Testament pour l'Église catholique et les Églises orthodoxes, qui le place entre le Livre de la Sagesse de Salomon et le Livre d'Isaïe. Il comprend aussi "chapitre" additionnel, intitulé Oraison de Salomon, qui commence par "Et inclinavit Salomon genua sua in conspectu totius ecclesie Israhel et expandit manus suas ad celum et dixit...", et qui est absent du texte de la Vulgate.

2° f. 40v°-47v°, le livre de l'Ecclésiaste, dont le nom hébreu est Qohelete (קהלת). Il fait partie des Ketouvim (כתובים - Écrits), et compte parmi les cinq livres poétiques lus lors des fêtes d’Israël. Il est connu pour son incipit : "Vanité des vanités, tout est vanité".

Il s'agit du texte biblique seul, sans apparat ni gloses.
Il s'agit très certainement d'un manuscrit enseignement, on trouve notamment une note marginale maladroite en français du XVe ou XVIe siècle, qui évoque l'apprentissage de l'écriture.
On notera toutefois que le rapprochement de ces deux livres, qui ne se suivent pas dans la Bible, est volontaire puisque le texte de l’Ecclésiastique additionné de l'Oraison de Salomon, est immédiatement suivit de celui de l'Ecclésiaste. Dans la Vulgate, c'est le Qohelete qui précède le Siracide, et ils sont séparés par le Cantique des cantiques et le livre de la sagesse.
Il faut probablement voir dans ce rapprochement la volonté de réunir dans un même manuscrit deux livres relativement courts, et qui appartiennent tous les deux aux <a href="http://www.persee.fr/doc/thlou_0080-2654_2004_num_35_4_3399"target=_blank">livres sapientiaux</a>., Car, comme l'explique D. Doré, "Qohélet Le Siracide ou l'Ecclésiaste et l'Ecclésiastique", Cahiers Évangile, 91, mars 1995 : "À part leurs noms traditionnels, l'Ecclésiaste et l'Ecclésiastique ne se ressemblent guère ! Le premier, Qohélet, est décapant et corrosif, tandis que l'autre, le Siracide, est plutôt bourgeois et bien-pensant. Aux 3e et 2e siècles avant J.C., ces deux sages d'Israël réagissent à la civilisation hellénistique qui submerge tout le Proche-Orient. Qohélet interroge vigoureusement l'expérience humaine, tandis que le Siracide enseigne fidèlement la tradition juive."

DÉCOR
Ce petit volume est sobrement décoré de deux petites <a href="http://193.70.42.186/idurl/1/1758"target=_blank">initiales à protofiligranes</a>, une pour chaque livre biblique qu'il contient.
Sur le premier feuillet, les lettres initiales sont rehaussées de vert, ce qui est assez rare, puis de rouge pour les autres feuillets.
Par endroit, les réclames ont été décoré par l'adjonction d'une petite figure animale (tête de lion f. 30v°,oiseau f. 40v°).

PROVENANCE
Le manuscrit porte une cote ancienne de Saint-Bertin et la mention de l'incipit du second folio.

RELIURE
Refaite au XVIIe siècle, basane brune jaspée, dos à 4 nerfs, palettes dorées sur les coiffes, caissons fleuronnés, titre doré : « ECCLES ».

BIBLIOGRAPHIE
-Institut de recherche et d'histoire des textes (IRHT-CNRS), <a href="http://saint-bertin.irht.cnrs.fr/site/php/notice.php?id=Saint-Omer290&catalogue=st-omer"target=_blank">« Notice de Saint-Omer, Bibliothèque d'agglomération de Saint-Omer, 290 »</a>, dans Stutzmann Dominique (dir.), Saint-Bertin : centre culturel du VIIe au XVIIIe siècle, 2016. Consultation du 20/12/2017.

12e siècle

1140

1180

Titre latin : Liber Ecclesiasticis

Titre latin : Liber Ecclesiastes

Titre latin : Oratio Salomonis

Cote ancienne : 145 (Saint-Bertin)

Licence :

Citer ce document:

“Recueil de livres bibliques contenant l'Ecclésiastique suivit de l'Oraison de Salomon, et l'Ecclésiaste,” L'Armarium, consulté le 27 février 2024, https://armarium-hautsdefrance.fr/document/42996.

62500, Saint-Omer, France

Localisation

Lieu de conservation : Bibliothèque de l'Agglomération du Pays de Saint-Omer

Type : Manuscrit

Langue(s) : lat

Cote : Bibliothèque de l’Agglomération du Pays de Saint-Omer