Recherche avançée

Glose ordinaire sur l'Apocalypse selon Jean

Détails du document
default.jpg
Description :

Volume de 48 feuillets de parchemin, inscrits sur trois colonnes de 38 lignes d'une réglure tracée à l'encre. L'écriture est une textualis régulière d'une seule main, qui commence sous la première ligne de réglure. L'écriture "below top line" et la présence des lignes de justification verticales suggèrent une copie réalisée entre le derniers tiers du XIIe siècle et le première tiers du XIIIe.

CONTENU
Il s’agit de la <a href="http://gloss-e.irht.cnrs.fr/php/editions_plan_result.php?livre=..%2Fsources%2Feditions%2FGLOSS-liber83.xml&chapitre=83_1&affichage=Glose"target=_blank">Glose Ordinaire sur l'Apocalypse selon Jean</a>. Le texte commence directement au début du texte biblique, les prologues de Gilbert de la Porrée et de Jérôme de Stridon ont disparus, mais ils devaient s'y trouver à l’origine.

« La glose dite ordinaire s'enracina dans le sol de Paris. Elle n'était pas une invention parisienne pourtant.
Elle doit son origine à maître Anselme de Laon et à son équipe. Son école devança celles de Paris comme centre préféré de tout amateur des études sacrées. Maître Anselme est mort l'an 1117 ; nous lui devons la compilation de la glose ordinaire du psautier, de l'évangile de saint Jean et des épîtres de saint Paul. Son élève, maître Gilbert l'Universel, se chargea de gloser le Pentateuque et les quatre prophètes, le livre des Lamentations y compris.
Pour ce qui concerne les autres livres de la Bible nous sommes encore dans le vague. Nous savons que maître Raoul, frère et collègue de maître Anselme, y est pour quelque chose, surtout pour le premier évangile. Nous savons que maître Gilbert de la Porrée s'en est mêlé ; un prologue de l'Apocalypse, attribué à ce maître célèbre, est entré dans la glose ordinaire. Il est assez probable, mais la preuve nous fait défaut, que Gilbert de la Porrée compila la glose du dernier livre de la Bible.
La glose ordinaire du psautier et de saint Paul fut élargie par Gilbert de la Porrée d'abord, et ensuite par Pierre Lombard. Les professeurs du XIIe siècle finissant parlaient couramment de la "media glosatura" de Gilbert de la Porrée et de la "maior" ou "magna glosatura" de Pierre Lombard. Pour l'enseignement du psautier et de saint Paul on se servait normalement de la moyenne ou de la grande glose. Pour tous les autres livres bibliques on se contentait de la glose ordinaire ». <a href="http://www.persee.fr/doc/ccmed_0007-9731_1961_num_4_13_1175"target=_blank">(Smalley Beryl. "Les commentaires bibliques de l'époque romane : glose ordinaire et gloses périmées", in: Cahiers de civilisation médiévale, 13, 4e année, Janvier-mars 1961. pp. 15-22)</a>.

DÉCOR
Ce volume ne comprend actuellement aucune forme de décor ni de de rubrique. Toutefois, des espaces ont été aménagés dans la mise en page pour accueillir des lettres ornées et des rubriques. Les lettres d’attentes sont par ailleurs encore visibles.

PROVENANCE
Le volume provient de l'abbaye de Saint-Bertin comme en atteste l'ancienne cote de l'abbaye sur le premier feuillet.
On note aussi la présence d'un nom et d'un paraphe à la fin du volume, dans une écriture du XIVe siècle. Il s'agit de de Thoisy, ordonné prêtre et licencié en droit, il a d'abord été doyen de Laon en 1399, proviseur de Sorbonne, chanoine de Notre-Dame de Paris, archidiacre d'Arras. Il est ensuite créé évêque de Tournai (1410 – 1430) puis évêque d'Auxerre (1409 – 1410), conseillers du roi Charles VI ainsi que du duc Jean sans Peur, puis de son fils, Philippe le Bon dont il a été auparavant le précepteur, et dont il devient le chancelier en 1419. Il joue notamment un rôle important dans l'établissement de la Paix d'Arras en 1414.

RELIURE
Refaite au XVIIe siècle : veau brun jaspé, dos à 4 nerfs, palettes dorées sur les coiffes et les nerfs, caissons fleuronnés.

BIBLIOGRAPHIE
Institut de recherche et d'histoire des textes (IRHT-CNRS), <a href="http://saint-bertin.irht.cnrs.fr/site/php/notice.php?id=Saint-Omer305&catalogue=st-omer"target=_blank">Notice de Saint-Omer, Bibliothèque d'agglomération de Saint-Omer, 305»</a>, dans Stutzmann Dominique (dir.), Saint-Bertin : centre culturel du VIIe au XVIIIe siècle, 2016. Consultation du 25/04/2018.

12e - 13e siècle

1180

1230

Titre latin : Glossa ordinaria in Apocalypsin

Cote ancienne : 142 (Saint-Bertin)

Licence :

Citer ce document:

Gilbert de la Porrée (1076-1154), “Glose ordinaire sur l'Apocalypse selon Jean,” L'Armarium, consulté le 27 février 2024, https://armarium-hautsdefrance.fr/document/43006.

Auteur(s) : Gilbert de la Porrée (1076-1154)

Contributeurs(s) : Jean de Thoisy (1350-1433)

Lieu de conservation : Bibliothèque de l'Agglomération du Pays de Saint-Omer

Type : Manuscrit

Format:250 x 169 mm

Langue(s) : lat

Cote : Bibliothèque de l’Agglomération du Pays de Saint-Omer